1 AUTISSIER

Isabelle AUTISSIER

Très jeune, elle a eu la passion de la mer. Elle découvre la voile à 6 ans, en famille, mais c’est en 1987 qu’elle construit son premier bateau pour se lancer dans la compétition. Aventurière, elle est la première femme navigatrice à avoir accompli un tour du monde en solitaire. Ingénieure agronome, spécialisée dans la science de l’exploitation des ressources de la mer, Isabelle Autissier n’a donc jamais tourné le dos à la mer. Ecrivaine de talent, ce sont ses expéditions dans l’Arctique et l’Antarctique qui lui ont inspiré ses plus beaux romans. Militante, engagée dans la défense de l’environnement et de sa pédagogie, elle est aujourd’hui présidente de WWF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AUTISSIER Isabelle

Oublier Klara

Klara, Rubin, louri : trois générations dans une Russie enneigée et dévoreuses d'Hommes. On découvre sur son lit d'hôpital à Mourmansk, au Nord du cercle polaire, Rubin qui se sait condamné. Une énigme le maintient en vie : Klara, sa mère, menait des recherches scientifiques stratégiques en pleine époque stalinienne, et elle a été arrétée sous ses yeux. Comment a-t-elle fini ses jours ? Ce tabou a pesé sur toute son enfance, et a fait de lui un homme dur, dans le monde de la pêche. Il en devient impitoyable avec son propre fils. Ce fils, louri, qui a été malmené sur le chalutier paternel, lors de sorties de pêche effroyables en mer de Barents. Il s'est échappé en observant les oiseaux. Là est sa liberté. Là sera la vie.

Mais à l'appel de son père, louri répond présent : ne pas oublier Klara ! Lutter contre l'histoire, lutter contre le silence.Pourquoi Klara a-t-elle été expédié au Goulag ? Quel est son secret ? Dans son enquête, louri découvre une vérité essentielle : ce qui relie Klara, Rubin et lui-même, c'est l'instinct de survie.

Oublier Klara est une magnifique aventure humaine, où la nature aide à lutter contre l'oppression. C'est aussi l'histoire d'une réconciliation.

Une romancière reconnue, forte du succès de Soudains, seuls.