debaecque

Antoine DE BAECQUE

 

Antoine de Baecque est historien, Professeur à l’École normale supérieure. Il a été rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, puis des pages culturelles de Libération et a publié des essais, dont en 2018 une Histoire des crétins des Alpes, et un premier roman, Les Talons rouges, en 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DE BAECQUE Antoine

Ma transhumance

 

De juin à octobre, randonner dans les Alpes du Sud signifie marcher en compagnie des moutons, aujourd’hui encore plus de 300 000 bêtes se retrouvent chaque année dans les alpages d’estives. Ce moutonnement des troupeaux le long des pentes accompagne le marcheur comme une respiration vivante de la montagne. Antoine de Baecque est parti sur les traces de ce parcours millénaire des bêtes et des hommes, cette transhumance traditionnelle disparue dans les années 1950 au profit du convoyage des troupeaux en bétaillère. Il a cheminé sur les anciens sentiers de la transhumance sur des voies oubliées qui serpentent au milieu d’un paysage façonné par le passage des moutons. Il a inauguré un itinéraire de randonnée qui ouvrira en 2019, et randonné sur plusieurs centaines de kilomètres entre la vallée de la Crau en Provence jusqu’au Piémont italien. Récit voyageur d’un parcours montagnard, quête de la mémoire millénaire d’une transhumance qui imprime le paysage et accompagne la mémoire du marcheur, ce récit résonne comme un hommage au lien naturel entre hommes et bêtes, au bonheur de reprendre le cours d’une vie vécue dans et par la nature, cet âge d’or décrit par Hésiode où les hommes « vivaient heureux et sans soucis, errant à leur guise, sans biens ni maison, ne connaissait pas la guerre ; prenaient leur repas en commun, en compagnie des dieux et des bêtes et mouraient sans vieillesse, comme on s’endort. »